Montaigu-le-Blin …       

                                                                      un village qui vaut le détour !

 

Quelle que soit la route que l'on emprunte pour arriver à Montaigu-le-Blin, village blotti dans un paysage de collines (les « tureaux »), on est frappé par la silhouette massive du château féodal.

 

 

Parvenu au cœur de l'agglomération, cette silhouette disparaît quasiment, cachée par les magnifiques arbres centenaires de la place du village autour de laquelle se dressent de belles demeures de caractère.

 

 

 L'endroit idéal pour commencer la découverte de la cité est l'esplanade de la mairie.

C'est là en effet que se situent les informations et éléments utiles (panneaux explicatifs, panneaux directionnels) et c'est de là que partent les sentiers de randonnées propices à la découverte du village sous différents angles.

 

 

C'est surtout là que le visiteur peut embrasser d'un premier regard le charme particulier de la localité et de son patrimoine. Le visiteur se doit ensuite d'arpenter les rues du centre-bourg, notamment pour découvrir l'église, autrefois sanctuaire d'un prieuré bénedictin installé là au XIème, ainsi que de belles demeures de type bourbonnais qui l'entourent.

 

Consacrée à Sainte-Anne, l’église de Montaigu-le-Blin existe depuis le XI-XIIème siècle. A  l’origine sanctuaire d’un prieuré bénédictin qui a donné son nom au village (Monte-Acuto) et dépendant de l’abbaye de Souvigny, elle a été remaniée au fil des siècles et a notamment été agrandie au XVIIème siècle pour atteindre sa taille et sa forme actuelles.

Sa nef romane à quatre travées est terminée à l’est par un chevet à cinq pans datant du XVème siècle. Quelques chapiteaux d’époque romane subsistent également, ainsi que la porte en plein cintre sans tympan de la façade.

Le clocher à peigne est composé de trois arcs en plein cintre avec, en son milieu, une cloche (classée MH) offerte à la paroisse en 1403 par Audin de Rollat, compagnon d’armes de Jean de Montaigu.

 

 

Montaigu-le-Blin présente la particularité d’être doté de nombreux châteaux ou maisons de caractère : tout autour de la Place, à proximité de l’église, mais aussi dans la campagne environnante.