A l’origine, l’église était le sanctuaire du prieuré bénédictin de Montaigu-le-Blin dépendant de l’abbaye de Souvigny, avant de devenir un édifice paroissial. Sa nef romane à quatre travées est terminée à l’est par un chevet à cinq pans datant du...

 

Église Romane
XIIe siècle

Contact : 04 70 43 71 36

Ouverte toute l’année

A l’origine, l’église était le sanctuaire du prieuré bénédictin de Montaigu-le-Blin dépendant de l’abbaye de Souvigny, avant de devenir un édifice paroissial. Sa nef romane à quatre travées est terminée à l’est par un chevet à cinq pans datant du XVe s. Les trois travées occidentales sont couvertes par un berceau en plein cintre sur doubleaux correspondant à des colonnes. La travée précédant l’abside est voûtée d’arêtes. Une chapelle axiale, dédiée à la Vierge, a été ajoutée au XIXe siècle. Deux statues en bois polychrome sont présentes dans l’église, l’une du XIIe siècle représentant le corps du Christ défunt allongé sur les genoux de la Vierge (ISMH), l’autre du XVIe siècle représentant Sainte Anne enseignant l’art de la lecture à Marie enfant (ISMH). Ces thèmes sont fréquents dans l’iconographie religieuse.
Le clocher à peigne est composé de trois arcs en plein cintre.
La cloche d’origine, offert par la paroisse de Montaigu-le-Blin par Audin de Rollat, compagnon d’armes de Jean de Montaigu, se trouve toujours en place dans l’arc central. A l’intérieur, une statue en bois polychrome d’une pietà en lien avec le culte de la Vierge de pitié.
La façade est percée d’une porte en plein cintre sans tympan, surmontée d’une archivolte de trois voussures portées par des colonnettes.